Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le VICE de la GOURMANDISE - porche roman -

Les jolis jeunes efflanqués qui mangent quand ils ont faim ou parce qu'ils ont faim peut-être ont toujours été reconnus pour les modèles naturels des toiles, des fresques, des groupes - petite statuaire -, des incrustations de vitrail qu'on admire et qu'on révère pour leur minceur d'anges, de saints qu'ils soient romans ou gothiques.

Ils ne mesurent pas le Vice dont ils seront accusés quand l'âge ou la paresse aidant - mais on dit que c'est la même chose -, ils mangeront par plaisir - pire encore pour se distraire au spectacle de leur assiette: tranches de saucisson, jambon, crottin, noix et camembert suivi d'un chariot de fraises baignant dans des vagues de crème avant le moelleux chocolat - plutôt que par vrai besoin.

La douce lune de leur visage risque d'être considérée comme de même obscénité qu'une bonne paire de f... ses.... La tiède courbure du nombril que certains se plaisent à découvrir entre un jeans et le t-shirt sera vue comme un ballon gonflé de pâte à cochons!

Sage qui pénètre ici dans l'espoir de maintenir l'exemplarité de ton charme spirituel, par ce portail débouchant sur abside, autel, missel, ne franchis le seuil qu'à jeun ou abreuvé d'un verre d'eau où trempèrent deux brins de menthe!

Extrait de ' La cathédrale de Strasbourg' 2011- 2014.

Le vice de la gourmandise - personnification pour église -

Le vice de la gourmandise - personnification pour église -