Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

SAVEUR d'IODE

Début de liste des mets à saveur iodée qui ont une apparence dure et une consistance molle:

- les violets ( dits bichuts ou bijuts). Ils sont marrons. Ils vivent sous l'eau. Ils ont l'air de pommes de terre. Une fois qu'on les a ouverts - il faut trancher leur écorce avec une lame de couteau-, on découvre à l'intérieur leur molleton acier. Blanc de nacre. C'est un écrin. Ce qu'on mange et qui a un goût violemment indescriptible, c'est le coussin couleur colza contenu à l'intérieur qu'il faut laver de son dépôt gris ( le passer sous le robinet). Quand on a en mâché un, on est prémuni pour dix ans contre le goître bien sûr. Pourquoi mentionner le goître? Parce que le goître a conduit des millions de gens très beaux, travailleurs, bien dirigés, bons chrétiens, puissamment organisés à se faire traiter par plus imbéciles qu'eux, plus paresseux ou plus laids de " crétins des Alpes". A juste titre. D'où l'utilité des violets... Les injures de l'Histoire ne doivent pas se renouveler....

-les huîtres connues de tous. Elles sont en grès, en quartz, en calcaire friable. Elles abritent un œil gris dont l'innocence donne des frissons aux gens d'Europe Centrale. Peut-être même certains d'entre eux - les plus férus en Bible, en poésie de Victor Hugo - comprennent-ils quand ils le voient qu'ils sont enfants de Caïn, prêts à renouer avec son crime. ( " L'œil était dans la tombe et regardait Caïn"). Chaque fois qu'un vivant dort, surtout dans des draps parfaits,qu' il marine dans la nuit, il s'en retourne au secret et au silence de l'huître, iodophage, sarcophage.

Extrait de " La vie des mollusques dans leur coquillage", 2013-2014.

-

écrins à saveur iodée

écrins à saveur iodée

pierre 20/10/2014 16:18

J'aime beaucoup et ça me rappelle quand Papa les ouvrait dans la cuisine... Bisous.
Pierre

Lenz H 20/10/2014 17:47

Bonne mémoire. Il ouvrait surtout les huîtres. Les autres, les violets pouvaient être ouverts par n'importe qui. Mais les huîtres, avec le couteau... on aurait pu en mourir, donc mieux valait qu'il se sacrifie en expert.
Bon séjour à Hambourg avec Eric. A bientôt?
h