Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MAL EMBOUCHEES...

Tombant sur quatre fioles de front de mer à Sète, je les pris aussitôt pour ce qu'elles étaient: des urnes à parfum contenant des tellines.

Elles provenaient bien sûr de ruines romaines et grecques.

Elles avaient figuré sur une cheminée de Hervé di Rosa.

Elles avaient trempé dans un vinaigre citron additionné d'alcool composé en cuisine par Robert Combas.

D'où le violent éclat bleu dont elles teignaient la mer visible depuis les soutes où zonait avec sa caméra le dernier assistant d'Agnès Varda.

Il tentait de remplacer leurs quatre bouchons de liège d'où sortaient quatre vapeurs aux prénoms composites.

Ceux de quatre requins/ requines ou de squales/ squalines aux initiales éteintes depuis longtemps déjà:

H......E C....S,

L...E C....S,

M......E C....S

dont une seule (moi) se souvenait du nom de calcaire séché aux lettres déjà portées par une de ses cousines.

Extrait de " La vie des mollusques dans leur coquillage", novembre 2014.

les quatre fioles dont s'échappe une mer lapis-lazuli

les quatre fioles dont s'échappe une mer lapis-lazuli