Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La TOUR la plus HAUTE

Un jeune homme montait très haut... Un jeune homme escaladait... Cathédrale de Strasbourg...Souvenir d'Elias Canetti... Atteindre le plus haut sommet des territoires construits... Pour l'orner d'un manuscrit... Y suspendre un oriflamme... En faire un décor de drame... Comment s'y prendre autrement quand on est né en basse plaine, quand on vient de dunes, des grottes, qu'on a vécu sous les mers, en se glissant dans les boyaux où l'eau pure se purifie au contact des émeraudes... Quand on n'a pas des ancêtres qui habitèrent l'Himalaya? Quand pour se faire remarquer, on n'a que la tour la plus haute?

Ce jeune homme escaladait... Il grimpait très dur, très haut, sans cordes ni préparation, sans crampons, sans magnésie... Rien que de la colophane prise dans le petit sachet d'entretien de son violon... Rien que du talc du poudrier où sa fiancée japonaise tamponne sa houppette à joues quand elle est d'humeur coquette... Il grimpe de plus en plus haut car depuis qu'il a feuilleté un livre de reproductions de l'oeuvre du peintre Van Gogh, il rêve de tournesols... Il en est plus qu'obsédé par un cauchemar récurrent animé et coloré qui l'éveille chaque nuit juste avant que vingt-quatre heures sonnent! Et même cinq minutes après la seconde où il s'endort si assommé de fatique qu'il soit par son travail ( il travaille dans un café depuis que faute d'argent, il a été obligé d' interrompre ses études.... )

Il rêve d'un grand tournesol sans savoir ce qu'il signifie... Son visage aux yeux dorés du temps où il était petit? Le pavot qui équivalait à la face de sa mère quand il grandissait chez lui et faisait un tour de cadran sans même se retourner après qu'elle lui ait dit bonsoir, dans son lit aux draps lissés parfumés à la verveine? Un soleil poussant sur terre qui se répète aussi souvent qu'on le rencontre dans les champs où se cultivent les plantes à huile? Il est certain en tout cas que cette troupe de tournesols doit avoir quelque chose à voir avec l'idée de jeunesse et avec l'interdiction de faire du mal aux gens et de gaspiller son temps...

Les tournesols des visages - humains, animaux, végétaux et peut-être minéraux...- peuvent tourner leur bonne face vers un angle sommital de la voûte d'arc-en-ciel quand midi sonne au clocher pour se dévisser le cou à l'heure du crépuscule en s'orientant sur la gauche...

Les tournesols jaunes et gris sont mystiques naturellement - c'est-à-dire qu'ils sont nourris de belles intentions cachées - et leurs germes sont porteurs d'un espoir de vie meilleure. Ils sont moteurs de l'avenir et ils fondent la société - le jeune homme a interrompu des études sociologiques à tendance juridique ... - Ils en consigneront la ruine ( ou rien que la décrépitude) au soir de leur existence quand ils auront à leur tour des petits fils rayonnants, orientables, étincelants ne rêvant que d'améliorer la planète, la société. De créer des splendeurs inconcevables dont des esprits ont rêvé. Une Afrique au Groënland. Des cahutes sur la banquise. Des nez qui se frottent en classe plutôt que de nasaliser les syllabes difficiles. Ecrire des runes sur papier: ce qui n'est pas dessiner... Remplir de mil les sébilles plutôt que de menue monnaie...

Le jeune homme grimpait sans trêve, obsédé de tournesols, les tournesols de la jeunesse, de l'ignorance, de la sagesse, du savoir, du financement, à observer, haranguer, peut-être évangéliser une fois qu'il serait là-haut... Haut à distendre du doigt le caoutchouc de l'Atmosphère, le Placenta de la Nuit, l'Airain de la voûte Céleste... Pour que le trou laisse couler sur la Cité endormie et sa propre face éveillée par son cauchemar récurrent le soleil qui apaiserait son visage de tournesol et ses cheveux d'or vernis par l'or ardent de la jeunesse....

 

Extrait de " La cathédrale de Strasbourg", 26 septembre 2011.

Le rêve du Tournesol et de la tour la plus haute

Le rêve du Tournesol et de la tour la plus haute